Thérapie du deuil

Accompagnement du deuil chez Psychologue Marseille

Le deuil est un processus qui rend le chagrin à la longue supportable

La perte d’un être cher engendre un bouleversement psychique important, et une douleur intense. Faire son deuil c’est accepter la perte, apprendre à vivre avec sans que la douleur ne vous empêche de vivre. Ce n’est nullement oublier l’être cher.

L’accompagnement du deuil chez Psychologue Marseille

Le processus du deuil dépend de la personnalité, de l’histoire de chacun. Il n’y a pas de règle en la matière, et chacun avance à son rythme dans sa façon de gérer sa peine, sa solitude.
Lorsque le processus du deuil, peu importe la raison, est rendu difficile, voire impossible, un accompagnement psychologique peut s’avérer nécessaire.

L’accompagnement de Psychologue Marseille vous aidera à “donner une place” à la perte dans la vie de tous les jours. “Donner une place” ne signifie pas être d’accord avec ce qui s’est passé. Cela signifie: parvenir à formuler la douleur, à la reconnaître comme étant là, et à la traverser pour la rendre moins violente, plus supportable. Comme une plaie que l’on panse, qui cicatrise progressivement, mais dont la cicatrice ne s’effacera pas.

Quel genre de perte?

Lorsque nous parlons de perte nous pensons souvent au décès d’un être cher. Mais un divorce ou une séparation, la perte de la garde d’un ou des enfants, la perte de son emploi, tout cela peut vous éprouver à la manière d’un deuil. Cela peut tellement vous éprouver que tout seul vous n’arrivez plus à vous en sortir. Dans ce cas vous pourrez avoir besoin de soutien psychologique.

Les conséquences d’une perte

Physiquement
La perte provoque non seulement un grand chagrin et de la confusion mais également de la fatigue. Faire son deuil est un travail énorme et prend énormément d’énergie. Cela explique pourquoi les personnes endeuillées sont souvent tellement fatiguées. Très souvent des plaintes physiques se développent, comme la perte d’appétit, des maux de ventre et de tête, etc.

Emotionnellement
Les personnes en deuil peuvent être sujettes à de forts sentiments de culpabilité, à de la rage, à un chagrin énorme, à une grande incertitude ou encore à des angoisses.

Socialement
Une conséquence de la perte peut être un retrait sur soi, qui peut aller jusqu’à l’enfermement total, l’absence de contacts sociaux. Il se peut aussi que la personne se révolte et réagisse en s’en prenant aux autres. Ou justement la personne s’attache beaucoup aux autres, s’accroche de façon excessive, craignant en permanence de les perdre.

Le temps guérit-il les plaies?

Faire son deuil exige beaucoup de temps et d’énergie. C’est un processus intense et douloureux.
Est-ce pour autant que le temps guérit toutes les plaies? Non, bien au contraire. Le temps tout seul ne guérit pas les plaies. Ce qui importe c’est ce que l’on fait avec ce temps donné.

Accepter le chagrin ne se fait pas tout seul

Faire son deuil est une combinaison entre être activement et passivement occupé à l’acceptation d’une perte. Mis à part le ressenti passif douloureux que vous avez de la perte, il est important également d’entreprendre activement des choses dans ce processus de deuil. Le processus de deuil comporte donc quatre points essentiels:

  1. Accepter la réalité de la perte.
  2. Donner accès à la douleur qui accompagne cette perte.
  3. Apprendre à s’adapter à l’entourage, à la vie quotidienne sans la personne décédée.
  4. Donner une nouvelle place dans votre vie à la personne décédée et réapprendre à aimer la vie.

Bien souvent, dans l’après-coup, lorsque vous vous retournerez sur le chemin que vous avez parcouru, vous réaliserez combien ce processus peut être enrichissant.

D'autres questions ou des doutes ? Prendre rendez-vous ?

Vous avez d’autres questions ou des doutes (notamment de savoir si l’on peut répondre à votre demande)? Téléphonez pour prendre rendez vous ou envoyez un email au cabinet de Psychologue Marseille à l’attention de Marie Desvaux.